Studio Elwood
ART & SANTE / Art-Thérapie

L’éloge de la sieste surréaliste : faites de beaux rêves …

0 commentaire

« Le merveilleux est toujours beau, il n’y a même que le merveilleux qui soit beau » André Breton Un coup de fatigue, trop de stress accumulé et si vous vous autorisiez une petite sieste surréaliste ? Préconisée par le grand  Salvador Dali, qui avait plus d’un tour dans sa besace en matière d’inventivité iconoclaste, la sieste surréaliste consistait…Lire la suite

ART & SANTE / Art-Thérapie

Pascal Grellety-Bosviel : portrait d’un médecin du monde déterminé à réhumaniser l’humanitaire…

0 commentaire

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin Luther King C’est au moment de la prestigieuse rentrée littéraire que paraîtront les carnets de voyage du Docteur Pascal Grellety-Bosviel, qui a plus de 80 ans a décidé de sortir de l’ombre ses dessins…Lire la suite

ART & SANTE / Art-Thérapie

La vie en rose face au cancer

0 commentaire

« Les imbéciles n’ont jamais de cancer. C’est scientifique. » Pierre Desproges Lancée il y à peine une année au moment de l’événement Octobre rose, la revue « Rose Magazine » fait souffler  une brise punchy  aussi décomplexée que salutaire sur la presse féminine. En choisissant une ligne éditoriale « cancer au féminin », en mettant à l’honneur celles qui en…Lire la suite

ART & SANTE / Art-Thérapie

Architecture et Schizophrénie : un duo qui perçoit au-delà du réel

0 commentaire

Frédérique Larue, jeune femme atteinte de schizophrénie depuis une dizaine d’années a eu l’idée géniale de créer un blog relatif aux méandres de sa pathologie  » Cahiers d’une schizophrène dans la cité »  . Ou comment le patient en proie à cette maladie si complexe, occasionnant des distorsions de la réalité, peut trouver sa place dans la…Lire la suite

ART & SANTE / Art-Thérapie

Quand le dessin apaise les maux de l’esprit : zoom sur Caroline Demangel

0 commentaire

Le dessin libérateur C’est à l’occasion d’une hospitalisation en service psychiatrique que Caroline Demangel s’est mise soudainement à dessiner. Pendant des mois, elle s’est isolée pour faire éclore sur papier ses visions les plus enfouies. Economique, proche, le dessin reste peut-être le plus bel outil à raconter. C’est sans préméditation que cette jeune femme, née…Lire la suite